mercredi 16 juillet 2008

Arbre-échelle

Vestige de la Première Guerre mondiale l'arbre-échelle d'Ostricourt
est le plus grand chêne de la forêt domaniale de l'Offlarde,
transformé en 1916 en poste militaire d'observation,
il laisse encore apparaître les échelons ferrés,
scellés dans le tronc que l'écorce recouvre peu à peu.

19 commentaires:

standley a dit…

Magnifique perspective qui donne le vertige. Les tons sont sublimes!

Olivier a dit…

Un tres grand et beau chene.

objectif-p a dit…

j'aime les arbres et j'aime les échelles...et les deux, cela donne des merveilles

Michael Skorulski a dit…

a beautiful composition with pleasing color.

Tatiana a dit…

J'aime bien cette prise de vue et ce traitement !!

Bruno F a dit…

On a bien en vie d'y grimper, effectivement !

tilala a dit…

Un poumon de la terre, c'est toujours réjouissant !

10cré a dit…

Superbe effet tentaculaire !

Francoise du Var a dit…

Magnifique en grand modèle ce chêne

Bisous
Françoise

Ombrage a dit…

superbe contre plongée et traitement sépia je crois qui souligne ton propos aussi.Bravo

Daryl a dit…

Great composition. Love the treatment.

Dendropogon a dit…

(Bon, je vais tâcher de ne pas me planter dans l'affichage du pseudo, cette fois-ci...;-)

C'est à voir en grand, forcément, pour éprouver cette majesté que tu as su saisir :-)
J'aime vraiment beaucoup !

bunny le chti a dit…

salut
je ne connaissais pas
ca a la peau dure un arbre quand même
bonne journée

Jean Jacques a dit…

Bonjour Kiji

Il a survécu et reprend vigueur!!!!

Pour l'affichage cela vient de mon Pc ;(

bon weekend

@+

Dam a dit…

connaissait pas ! merci, j'y grimperais ..

NarB a dit…

Très chouette cette prise de vue, le sépia colle bien à l'histoire de cet arbre.

Vink a dit…

Respect à cet ancêtre !

Baiya a dit…

Je ne connaissais pas! Magnifique photo.

bunny le chti a dit…

salut
je ne comnnaissais pas alors que c'est pas loin mais on ne sait pas tout
bonne soirée